Historique

L’année 2012 fut, en premier lieu, celle de la création, le 1er janvier 2012, exigeante au regard du passage de la projection à la réalisation.

 

Avec la réalisation du prototype et la qualité de la farine obtenue, puis la fabrication de 4 machines (1 bluterie avec rampe d’ensachage de 7m et 3 moulins complets, soit moulin + bluterie + rampe d’ensachage), nous avons en grande partie atteint notre objectif de beauté, de technique et de sens artisanaux.

 

La joie de nos clients à travailler avec nos moulins en témoigne.

 

Nous n'avons pu toutefois atteindre notre objectif quantitatif de production dès la première année. Ceci est dû en partie à une évaluation erronée du temps de recherche nécessaire à la réalisation d’un modèle répétitible ainsi que du temps nécessaire à la mise en place d’une production en mini-série.

D’autre part, nous avons sous-évalué notre difficulté humaine commune à nous défaire des atavismes du modèle capitaliste classique, où l’entreprise est un nœud de contrats plutôt qu’une communauté de liens entre des personnes responsables les unes des autres par leur engagement pour le bien commun.


L’année 2012 est une année de création, avec toute la fragilité que cela peut impliquer, notamment du fait d’un volant financier de départ trop juste pour la recherche exigée par l’activité ainsi que la dimension d'innovation sociale de l'entreprise.

 

Nous avons recalé notre modèle économique et avons posé les bases d’une meilleure santé de l’entreprise en la restructurant dès septembre 2012. Ces bases ont déjà porté déjà leurs fruits en 2013.

 

Notre axe de travail principal pour 2013 a été la stabilisation de l'entreprise sur deux fronts intimement liés : la production et la cohésion humaine.

 

Nous veillons autant à la bonne intelligence pour le travail matériel en commun qu’à la capacité que nous avons à développer l'intelligence de la solidarité dans la société, c’est-à-dire la volonté de chaque individu à construire l’entreprise comme une communauté fraternelle et l’acceptation de se mettre en chemin pour cela.

Notre intime conviction est que le but et la signification de l'existence est d'aspirer vers l'élévation, au-delà des limites du connu, et de s'entraider, et nous nous efforçons dans ce sens.